retour

Le premier avril - blagues de poissons - poèmes sur les poissons

 

Le premier avril

Il faut remonter à Charles IX, qui décida en 1564 à faire commencer l'année en janvier. Avant lui, il n'y a donc pas si longtemps, la nouvelle année débutait le 25 mars. On s'offrait comme aujourd'hui quelques cadeaux pour fêter l'événement. La date changea et la coutume persista, mais devant l'incongruité de cette pratique on en vînt rapidement à faire de faux cadeaux, raconter des blagues, propager des fausses nouvelles, l'unique but étant de faire une farce.

 

 

 

Blagues de poissons 

 
Deux poissons discutent :
- Comment ça va ?
- Pas bien du tout, je suis déprimé...
- Allez, prends donc un ver, ça va te remonter.


Un locataire à son propriétaire.
- Il y a des souris dans mon appartement.
- C'est impossible, dit le propriétaire, cet appartement est impeccable.
- Je vous dis qu'il y a des souris. Venez, je vais vous les montrer.
Le locataire met un petit morceau de fromage par terre et une souris traverse la pièce si vite qu'ils ont du mal à la voir passer.
- Ce n'est pas concluant, dit le propriétaire, je ne l'ai pas vue passer.
- Je vais jeter une poignée de morceaux de fromage, vous verrez bien.
Le locataire jette sa poignée de fromage. Arrivent alors, une, deux, trois souris, un poisson rouge et une quatrième souris.
- Avez-vous vu maintenant ? 
- Oui, j'ai vu. Mais j'ai aussi vu un poisson rouge. Qu'est-ce que ça signifie ?
- Réglons d'abord le problème des souris, ensuite nous parlerons du problème d'humidité.


Un Belge, sur la glace... 
Il sort sa scie et sa canne a pêche, et commence a découper un trou dans la glace. 
A ce moment là, une voix d'outre tombe, glacée, résonnante, annonce : "IL N'Y A PAS DE POISSON ICI..." 
Le Belge, stupéfait, s'arrête, regarde autour de lui, ne voit personne, et continue.
"IL N'Y A PAS DE POISSON ICI!" Encore un fois, il s'arrête, et tend l'oreille... 
Inquiet, il reprend son travail "IL N'Y A *PAS* DE POISSON ICI!!!"
Et le Belge : "Mais qui parle?"
"LE DIRECTEUR DE LA PATINOIRE!"

 

 

 

Des poèmes sur les poissons

 

Poisson

Les poissons, les nageurs, les bateaux

Transforment l'eau.

L'eau est douce et ne bouge

Que pour ce qui la touche.

 

Le poisson avance

Comme un doigt dans un gant

Le nageur danse lentement

Et la voile respire.

 

Mais l'eau douce bouge

Pour ce qui la touche,

Pour le poisson, pour le nageur, pour le bateau

Qu'elle porte 

Et qu'elle emporte.

 

Paul Eluard

Le poisson rouge

Le poisson rouge

De mon école

A la rougeole

 

Il ne veut pas

Que chacun voie

Ses boutons rouges

 

Dès que l'eau bouge,

Le peureux plonge

Sous une éponge.

 

Moi, je connais

La vérité

Mais je me tais.

 

Le poisson sait

Que dans l'école,

je cache et colle

 

Mon chewing-gum

Sous l'aquarium.

 

Pierre C

Un poisson d'avril

Est venu me raconter

Qu'on lui avait pris

Sa jolie corde à sauter

 

C'était un cheval

Qui l'emportait sur son coeur

Le long du canal

Où valsaient les remorqueurs

 

Et alors

Un serpent

S'est offert comme remplaçant

Le poisson

Très content

Est parti à travers champs

 

Il saute si haut

Qu'il s'est envolé dans l'air

Il saute si haut

Qu'il s'est retrouvé dans l'eau.

 

Boris Vian

Trois poissons en rêve

Depuis le grand pont,

J'ai pris trois poissons,

Sans fil, sans bouchon,

Et sans z-hameçon.

 

Le premier était

vert comme le ciel.

Le deuxième était

blond comme le miel.

Et quant au troisième,

traderiderème

 

C'était l'cosmonaute,

qu'on croyait perdu,

mais qu'est revenu,

traderidéru,

pour faire fortune

en vendant la lune.

 

Yves Sandre

Conseil

 

Si tu veux prendre un poisson d'or

Dans l'étang bleu, tu dois d'abord

Lui dire bonjour gentiment

Pendant dix jours assidûment.

Alors il te connaîtra bien

Et bondira vif dans ta main.

 

Vio Martin

 

Poissons

 

Si la mer est jaune et brune

C'est qu'y dort le poisson-lune.

S'il y a des grosses vagues

C'est que le poisson-chat

Court sous l'eau après les rats.

Si tu entends

Grincements,

Plaintes et cris,

C'est que le poisson-scie

Débite les algues

Sous les flots gris.

 

Vio Martin

Poisson d'avril

Un poisson d'avril

Est venu me raconter

Qu'on lui avait pris

Sa jolie corde à sauter.

 

C'était un cheval

Qui l'emportait sur son coeur

Le long du canal

Où valsaient les remorqueurs.

 

Et alors

Un serpent

S'est offert comme remplaçant

Le poisson

Très content

Est parti à travers champs.

 

Il saute si haut

Qu'il s'est envolé dans l'air

Il saute si haut

Qu'il est retombé dans l'eau.

 

Boris Vian